Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 17:19

Or donc, le lundi 9 novembre, nous avons fêté la saint Lapin ! Pauvres lapinous... Je n'en mange jamais mais les copains de l'atelier y tenaient tellement...
Deux bestioles avaient été choisies pour satisfaire les gourmands plus le foie de deux autres « oreillards » (oui, je sais, les oreillards sont de petites chauve-souris dont j'ai une peur bleue ! On ne rit pas, là-bas, au fond).

Lo saupiquet / le saupiquet

Quelques toasts au pâté au roquefort étaient préparés pour l'apéro – vin blanc + sirop ou crème de châtaignes.

Lo saupiquet / le saupiquet

Puis il fallut bien dépecer les lapins qui avaient eu le bon goût de venir « à poils ». Les couteaux et les langues allaient bon train, chacun ayant son « biais » (sa façon de faire). Moi, je me contentais d'essayer de photographier sans trop regarder, pas facile pour le cadrage.

Lo saupiquet / le saupiquet

L'un deux partit se faire rôtir dans le four, l'autre passa à la cocotte (un comble pour un lapin !), tous les deux salés et poivrés.

Pendant la cuisson, préparation du saupiquet. Que dis-je ? Des saupiquets, deux en fait :
À la poêle, on a fait juste raidir les morceaux de foie avec de l'huile d'olive. Le dedans doit être tout rose (beurk !).

Lo saupiquet / le saupiquet

Ensuite, on mixe le tout avec de l'ail et du persil (une persillade, quoi), un peu de vinaigre, du sel et du poivre. La sauce doit être un peu grossière mais si bonne qu'on en oublie que c'est... du lapin !
L'autre recette, c'était la même, mais écrasée à la fourchette et sans persil.

Lo saupiquet / le saupiquet

Pendant que les lapins se rôtissaient (pas les « crétins » du fond d'écran de ma copine Mic ; au fait, tu sais qu'il est de Montpellier l'adaptateur français des « lapins crétins » ?), il fallait bien laver les pommes de terre venues du terroir de Ventenac-Cabardès, produites par Gilles et nettoyées par nos soins ; on se croyait à Amsterdam (là, je me fais doucement plaisir en préparant mon futur voyage...) devant le tableau des « mangeurs de patates » de Van Gogh...

Lo saupiquet / le saupiquet

Une salade d'enfer se préparait, agrémentée d'oignons frits secs (si, si, ça existe en paquets et une productrice de l'Aude en vend, c'est « trop bon » comme disent les mômes !).

Lo saupiquet / le saupiquet

Le moment du dessert vit arriver Julie Andrieu en personne, sous les traits d'Anne-Marie de Conques (oui, chacun sa noblesse) et … une tarte « grussanotte », de Gruissan, quoi, de la Tour Barberousse, de la plage aux chalets où tu as « 37°2, le matin », oui, c'est dans l'Aude !

Je vous livre la recette qui se trouve sur internet :
Tarte aux pignons d'Anne-Marie

Ingrédients : 2 pâtes feuilletées en rouleau / sucre glace
Pour la crème pâtissière : 4 jaunes d’œufs / 100 g de sucre / 80 g de farine / 50 cl de lait/ 150 g d’amandes en poudre / 7 amandes amères ou 4 cuil. à café d’essence d’amande amère
Pour la meringue : 4 blancs d’œufs / 100 g de sucre / 30 g de pignons de pin

Préparation :
Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Piquez les pâtes feuilletées et mettez-les au four de 15 à 20 min.
Pendant ce temps, préparez la crème : fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent, puis ajoutez la farine.
Portez le lait à la limite de l’ébullition et versez progressivement sur le mélange tout en fouettant.
Remettez sur feu doux et laissez épaissir. Quand la crème est prise sans être trop ferme, cessez la cuisson et ajoutez les amandes en poudre et l’essence ou les amandes amères.
Déposez une pâte, côté lisse, sur un papier sulfurisé. Étalez la crème en laissant 1 cm sur le bord.
Déposez la seconde pâte, côté lisse vers le haut.
Montez les blancs d’œufs en neige. Ajoutez le sucre en soulevant les blancs à la spatule.
Battez à vitesse lente 1 min et étalez-en les deux tiers sur la tarte.

Et là, tu te dis, « et le troisième tiers ? On en fait quoi ? » Oh, Julie, il faut relire avant d'envoyer la recette sur le net... Si tu écoutes la vidéo de la réalisation de la tarte (https://www.youtube.com/watch?v=QqVaV2qS1eg), tu verras que la cuisinière met tous ses blancs en neige sur la tarte, non, mais !
Déposez les pignons et remettez à cuire 1 h 30 à 80 °C (th. 2-3).
Laissez refroidir et saupoudrez de sucre glace.
La tarte était un pur délice...

Un peu de culture occitane pour digérer :

Voici (en graphie occitane normalisée), une recette de saupiquet de lièvre telle que la décrit Charles Mouly, ou plutôt son héroïne : la Catinon, dans l'ouvrage « La cuisine de Catinou » (Loubatières, 2000)

Cal aprestar lo salpiquet

(Quand auretz cuèita la lèbre a l'ast), ne faretz de talhons qu'arrengaretz sus un plat (que vos caldrà gardar plan caud). Los talhons que vos semblaràn tròp sagnoses, los faretz passar un pichòt moment al forn en los asagant amb lo chuc de la lècafròia.
Enfins, los serviretz acompanhats d'una salsa de salpiquet. Aquí cossí se prepara aquela salsa : dins una caçairòla tapada amb son coberton, faretz còire a l'estofet, amb una fuèlha de laurièr e un ramèl de frigola, doas o tres cebas amenucadas sens las daissar prene color.
Quand seràn cuèitas, las passaretz a la talhadoira amb lo fetge de la lèbre e tornaretz metre aquel talhonadís dins la caçairòla per lo manténer al caud.
Ne profiteretz per salar e pebrar, e per i mesclar un veirat de bon vin roge. Alavetz, daissaretz bulhir un pichòt moment en barrejant plan amb una espatula. E acabaretz en i ajustant lo sang de la lèbre qu'auretz recobrat quand l'avètz despolhada e voidada de sa tripalha, en lavant l'endedins ambe de vinagre. A partir del moment que lo sang i es ajustat, cal pas mai que la salsa bulhigue.
Auretz pus qu'a assasonar aquela salsa a vòstre gost, en tenguent compte que, per acompanhar de gibièr, val milhor una salsa un pauc relevada. Enfins, i ajustaretz una gisclada de vinagre e lo chuc que demòra dins la lècafròia. Lo salpiquet es prèst per acompanhar la lèbre cuèita a l'ast.

Nos esprits étant très clairs,
nous en avons profité pour concocter
le menu du repas de Noël que nous réaliserons

le lundi 7 décembre,
mais chut, le secret sera bien gardé !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mirelha
commenter cet article

commentaires

IEO-Aude 15/12/2015 16:47

RESSOPET OCCITAN A CASTRAS
Organizat pel Cercle Occitan de Castras, lo dijòus 31 de decembre, a 19h30, sala del restaurant del pargue de las Mòstras a castras.
Inscripcions abans lo 22 de decembre
Tarifas : 50 € (45 € pels aderents de l'IEO-Tarn) ; 28 € pels mens de 12 ans.
La musica tradicionala acompanharà lo repais.
05 63 72 40 61 – azalais@wanadoo.fr

L'Alan 12/12/2015 19:01

Plaidejar pel torrin : Plaidoyer pour le tourrin de Micheu Chapduelh :
http://lavitaenoc.blogs.dordognelibre.fr/archive/2015/12/11/lo-torrin-per-micheu-chapduelh-37112.html

IEO-aude 07/12/2015 13:06

TRUFAS E ASINAT

Ce samedi 12 décembre, se tiendra à Moussoulens le premier marché audois de truffes noires de la saison, à l’initiative des Ampelofolies du Cabardès http://ampelofolies.over-blog.com

Dès 9h, alors que sur la place Calcadis (ou salle Combes, suivant le temps) se tiendra un marché du terroir , sera proposée une visite, commentée, du conservatoire trufficole. À 10h, le chef Bernard Page fera une démonstration de recette truffée.

À 11h, s’ouvrira le marché aux truffes préalablement triées.

Ensuite, dans le cadre de la journée internationale Terra Madre Day-Slow Foodhttp://www.slowfood.fr/terramadre , salle du Temps Libre, à midi, Mirelha Braç parlera de la cuisine des truffes http://www.letrasdoc.org/liv-Afogassets_e_trufariás-88-0-0-0-0.html avant un repas convivial ouvert à tous (vers 13 h) autour d’un plat d’hiver : l’asinat et sa rouzole
(Pour ce repas, réservez sans tarder : 15 € ; inscription avant le 10/12 auprès d’ieo11@ieo-oc.org ou 04.68.25.19.78)

Mirelha 07/12/2015 15:44

Plan mercé per la pub ! On va se lécher les babines...

L'Alan 07/12/2015 12:52

*Per Nadal, unas recèptas amb d'alh ròse de Lautrèc :
http://www.saveursdutarn.fr/fr/recettes-produits-tarn/brochettes-d-escargots-et-ail-rose-de-lautrec_33.html
http://www.saveursdutarn.fr/fr/recettes-produits-tarn/foie-gras-aux-ecailles-d-ail-rose-de-lautrec_38.html

Cercle Occitan del País de Carcassona 27/11/2015 11:27

Repas médiéval au restaurant le 37 (37, rue Trivalle à Carcassonne)
le vendredi 4 décembre à 20 h
(après l'inauguration de l'expo-photos Montségur de Jean-Louis Gasc à l'Ostal Sirventés
vin cuit aux épices
terrine de sanglier aux noisettes, pain de campagne & frisée à l'ail
civet de lapin au vin, cannelle & gingembre ; fricassée de fèves et carottes
pomme rôtie au confit d'abricot sur un pain d'épices au miel
20 €, vin compris
Réservation : 04.68.25.19.78 ; ostal.sirventes@wanadoo.fr

Présentation / Presentacion

  • : Le blog de Mirelha
  • Le blog de Mirelha
  • : Blog bilingue occitan-français abordant les thèmes de la cuisine, du point compté, de l'Occitanie en général...
  • Contact

Recherche / Recèrca

Albums Photos De L'atelier