Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 18:17

Sabine : Sablé au parmesan

Mélanger avec vos mimines dans un saladier, 100g de farine, 100g de parmesan et 100g de beurre mou. Faire une belle pâte souple. Couper des petits morceaux de la grosseur d’une noisette. Les rouler dans la main et les écraser avec le pouce sur une plaque recouverte de papier cuisson. Mettre dans le creux une demi-tomate cerise. Enfourner 15 à 20 minutes à 180°C.

et Soupe de melon

Couper en deux 2 melons. Sur un demi-melon, faire des billes de la chair avec une cuillère parisienne. Les réserver. Mettre dans un blender le reste de la chair des melons avec 30 ml de muscat, 40g de sucre, le jus d’un demi-citron et des feuilles de menthe ciselées. Mixer une minute. Mettre au frais au moins 12 heures. Le lendemain, verser dans des verrines accompagnées de brochettes de billes de melon et d’une paille.

-----

Mirelha : Feuilles de vigne farcies

Pour une quarantaine de feuilles : 500 g d'oignon haché / 100 g de riz rond / 50 g de raisins secs / 20 g de pignons / persil / 1/4 cuillère à café de cannelle en poudre / cumin / 3 cuillères à soupe de menthe fraîche hachée / 2 citrons / 10 cuillères à soupe d'huile d'olive / 40 feuilles de vigne en conserve

La farce

Faire revenir l'oignon haché dans 3 cuillères à soupe d'huile d'olive. Ajouter le riz, le raisin sec, les pignons, la cannelle, du sel et du poivre. Hachez finement le persil et la menthe lavés et séchés. Ajoutez-les au riz, (ainsi que le cumin).
Cuire jusqu'à ce que le riz devienne translucide. Ajouter 1/4 d'eau bouillante et cuire à feu doux jusqu'à totale absorption de l'eau. Laisser refroidir. 

Les feuilles

Rincer 2 ou 3 fois les feuilles sorties de la saumure et couper les queues.

Farcir les feuilles : Étaler les feuilles sur une surface plane, l’envers sur le dessus.
Poser une cuillère à café de riz sur chaque feuille. Rabattre les côtés de la feuille sur la farce, puis rouler en partant du bas jusqu'à la pointe, comme un nem.
Disposer les rouleaux dans une grande sauteuse, sur un lit de feuilles de vignes et des tranches de pommes de terre crues, bien serrés, en une couche. Arroser avec le jus de 1 citron, l'huile d'olive restante et 1 dl d'eau bouillante. Recouvrez les feuilles de vigne d'eau, salez et poivrez légèrement.
Après avoir rangé toutes les feuilles de vigne dans la casserole, saupoudrer de sel. Cuire à feu très doux pendant 30/40 minutes. 
Laissez refroidir dans le jus de cuisson. Garder au frais 2 ou 3 jours avant de déguster.

----- 

Marie-Laure : Caponata : aubergines à la sicilienne

Ingrédients : Aubergines / Céleri branche / Oignons / Ail / Poivrons (j'en mets mais on peut s'en passer) / Vinaigre de vin / Câpres / Olives vertes dénoyautées

Il faut qu'il y ait à peu près la même quantité d'aubergines et de céleri une fois cuits. Cuire à l'huile d'olive et séparément les aubergines, le céleri, le poivron coupés en morceaux et les oignons émincés. Une fois cuits, les rassembler dans une cocotte et ajouter des tomates concassées, du coulis et du concentré de tomates en ajoutant du thym et du sucre. Laisser mijoter quelques minutes à un quart d'heure. Faire chauffer du vinaigre et le verser bouillant dans les légumes avec des câpres et des olives vertes dénoyautées.
Mettre au frais au moins une journée.

----- 

Anne-Marie : Tarte tapenade

La veille laisser mariner tomates-cerises avec huile d'olive et herbes de Provence.
Étaler une bonne couche de tapenade verte sur une pâte feuilletée, ajouter du parmesan râpé et
disposer les tomates. Cuisson 40mn environ.

----- 

Janine : Rouleaux de printemps

Ingrédients pour 8 rouleaux

8 Galettes de riz / 8 grandes feuilles de salade (batavia ou laitue) / ½ Concombre / 1 carotte / 100 g de soja frais / 150 g de vermicelles de riz / 2 blancs de poulet / 8 crevettes / Quelques feuilles de menthe et coriandre

Faire macérer les filets de poulet dans la sauce soja. Décortiquer les crevettes cuites, les couper en 2 dans le sens de la longueur, réserver.
Laver, éplucher et tailler en fines lanières la carotte puis le concombre. Rincer les pousses de soja, les faire blanchir 1 mn , les égoutter et les rafraîchir. Laver les feuilles de salade et les égoutter.
Faire cuire le vermicelle de riz dans de l’eau bouillante salée 4 mn, l’égoutter, le rafraîchir et ajouter un filet d’huile.
Faire cuire les filets de poulet macérés dans une sauteuse, les trancher en fines lamelles.
Tremper (rapidement et entièrement en la faisant tourner) la galette de riz dans de l’eau tiède, pour la réhydrater, la poser sur un torchon humide.
Placer sur la galette réhydratée, une feuille de salade puis la garnir avec quelques pousses de soja, quelques lanières de carottes, du concombre râpé, des vermicelles de riz, quelques lanières de poulet, saler et poivrer, ajouter les herbes hachées (feuille de menthe et coriandre si on aime).
Commencer à rouler la galette de riz en prenant soin de rabattre les côtés après le premier tour pour enfermer la garniture, puis ajouter 2 crevettes le long du rouleau, rouler encore 2 ou 3 tours.
Filmer les rouleaux et les mettre au frais.

Pour la sauce : Mélanger 2 doses de sucre, 1 dose de vinaigre d’alcool de riz, 4 doses d’eau, 1 dose de nuoc man, 1 trait de citron vert et éventuellement gingembre râpé ou purée de piment.

et Petits moelleux au chocolat

Pour 15 petits moelleux. Ingrédients : 250 g de chocolat noir à 70 % / 250 g de beurre / 8 œufs / 125 g de sucre semoule / 75 g de farine / beurre fondu pour les moules. 


Coupez le chocolat en morceaux dans un saladier et faites-le fondre avec le beurre au micro-ondes ou au bain-marie.

Pendant ce temps, battez les œufs et le sucre dans un bol jusqu'à ce que le mélange soit légèrement mousseux, puis incorporez-y la farine.

Beurrez chaque moule individuel avec un pinceau et disposez-les sur la plaque à pâtisserie.

Fouettez le beurre et le chocolat fondus pour obtenir un mélange homogène. Ajoutez-le à la préparation œufs-sucre-farine.

Répartissez la pâte dans les moules, puis faites cuire au four pendant 6 minutes.

Dégustez de préférence les moelleux à la sortie du four.


 

Bien sûr, nous avons dégusté d'autres souvenirs, mais je vous donne ceux que j'ai reçus !

 

Rendez-vous Lundi prochain, 8 octobre,
pour un atelier sur les raisins ;
apportez vos sécateurs, vos seaux et votre hotte pleine d'idées !

Repost 0
Published by Mirelha
commenter cet article
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 16:30

 

En effet, il y a aussi (surtout ?) le point compté ; tu sais, avant on appelait ça du point de croix, on brodait des biches s’abreuvant dans une clairière, un chien qui te tendait la patte, une rose d’un rouge pétard sur fond noir… Eh bien, aujourd’hui, les choses changent et les motifs évoluent. Enfin chacun fait ce qu’il veut, dans le fond !

Ma copine Sylvia ayant réclamé des preuves de mon « travail », j’ai fait quelques photos qui j’espère vous plairont.

Le repas d’hier à l’atelier-cuisine de Ventenac-Cabardès fut somptueux et je vous en parlerai quand j’aurai reçu les recettes des participantes… Wait and see…

À bientôt !

Alfabet2.JPG   Alfabet3-copie-1.JPG

Ici, c'est un alphabet du Moyen-Âge dont les motifs ont été offerts sur le web par quelqu'un qui a fermé son site.

 

majofas-copie-1.JPG

Et là ce sont des fraises de Marie-Thérèse Saint-Aubin

que j'ai achetées sur le site des brodeuses de Carpentras : 

http://carpentrasbrode.over-blog.com/article-nos-diagrammes-109610581.html

Le texte est en flamand (exceptionnellement pas en occitan !) car c'est un cadeau que je vais envoyer dans le nord de la Belgique dont la spécialité est précisément...

les fraises, oui, oui, même au nord-nord, on peut manger de belles fraises !

Repost 0
Published by Mirelha
commenter cet article
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 13:50

C’est encore l’été, il fait chaud, mais pensons à rentrer à l’Atelier-cuisine de Ventenac !

Ce sera le soir des « découvertes de l’été » ; pour moi, ce sont les « frites flamandes » mais je n’en préparerai pas (ils les font si bien…).

 frituren.JPG

Frituren !!!

Nous aurons peut-être de petits nouveaux ou nouvelles !

Rendez-vous donc ce lundi 10 septembre à 18h30

à la cantine scolaire de Ventenac-Cabardés !

Ecoutez-vous sur RCF-Pays d'Aude

http://www.rcf.fr//radio/RCF11/emission/437079 


Repost 0
Published by Mirelha
commenter cet article
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 17:18

Aqueste estiu, una jova plan gormanda e degordida me demandèt de faire « coach of macarons » ! Punaise, me diguèri, te cal aprene a los faire !

Bon, on a fait un essai, pas terrible, mais il paraît qu’ils étaient bons. Je ne me suis pas découragée et je suis donc tombée sur cette adresse : http://www.ungoutdetroppeu.com/macaron-neroli-peche-blanche-fleur-doranger/

 Et là commence le boulot !

On les a préparés (le décor) à quatre mains avec mon « marmiton » préféré et nous les ferons déguster à des amis (il faut bien qu’ils servent à quelque chose, non ?). Ne manquez pas les photos dans l’Album justement nommé « Macarons » !

 

Je vous rappelle que notre rentrée culinaire aura lieu le lundi 10 septembre à 18h30au restaurant scolaire (cantine) de Ventenac-Cabardès que Monsieur le Maire nous autorise à utiliser.

Le thème est : Découvertes de vacances.

Bon estiu, bon été !

Repost 0
Published by Mirelha
commenter cet article
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 13:54

Donc, le challenge était : des pois du début à la fin du repas ! Et nous l’avons tenu !

Je ne vous donne que les recettes reçues, pour le reste, reportez-vous à l'album (à droite) intitulé : pois !

Eliane : dessert aux petits pois

pour 10 personnes : 300g de petit pois / 3gr de menthe / 120g de golden / 10cl de citron / 275g de crème à la vanille sucrée / 230cl de lait
Cuire les petit pois. Mixer les petit pois, la menthe et le lait puis passer au chinois ; incorporer la crème à la vanille montée en chantilly, fouetter le tout.
Tailler les pommes en brunoise ; dresser en verrine la crème de petit pois à l'aide d'une poche à douille (si t'as pas, dis-moi et demain je te l'amène).
Déposer la brunoise de pommes

---------------------------------------------- 

Marie-Laure : Pois chiches aux épices
Faire tremper pendant 24h une livre de pois chiches secs. Une fois réhydratés, les faire cuire à l'eau jusqu'à ce qu'ils soient tendres. Les égoutter et réserver.
Faire revenir dans un corps gras 2 ou 3 oignons hachés avec du sel. Une fois fondus, y ajouter 3 ou 4 gousses d'ail hachées et gros comme 2 noix de gingembre frais émincé et parsemer d'un mélange d'épices moulues (cumin, coriandre, poivre et curcuma, 1 cc de chaque et une pincée de piment fort). Bien remuer et ajouter les pois chiches, une grande boite de tomates entières ou en pulpe et une boîte de crème de coco. Compléter avec de l'eau si nécessaire et faire mijoter 1/4 d'heure.

---------------------------------------------- 

Cécile et Florence : Salade pois chiches au chorizo

Couper le chorizo en petits dés ; rincer une boîte pois chiches ; mélanger le tout à une vinaigrette.

---------------------------------------------- 

Mirelha : Pois chiches a la burgalesa

Du jambon de mignon de porc maison et des pois chiches en boîte.
Bien laver les pois chiches pour enlever un maximum de prau (ce que je n’avais pas fait !) puis les faire réchauffer avec le jambon.

---------------------------------------------- 

Patricia : Truffes blanches à la noix de coco et petits pois de pâte d’amande… verte !

200 g de chocolat blanc / 60 g de crème fraîche liquide / 100 g noix de coco râpée / Des noisettes / 1 petite cuillère à café d’extrait de vanille
Faites bouillir la crème avec la vanille. Versez sur le chocolat coupé en morceaux.
Laissez fondre. Bien mélanger puis y ajouter 50 g de noix de coco jusqu’à obtention d’une pâte lisse. Laissez refroidir au frigo quelques heures (jusqu’à ce que la pâte soit épaisse et façonnable à la main.
Pour former les truffes, prendre une petite quantité de pâte, la rouler dans le creux de la main, la farcir avec une noisette. Rouler la truffe dans le reste de noix de coco râpée.
Conservez les truffes au frais.

---------------------------------------------- 

Pour notre dernier rendez-vous de l’année (scolaire, ça nous rajeunit…), ce sera lundi 15 juin 2012, chez Florence Alaux, à partir de 18 h. Pour son « menu surprise » le prix sera de 24 euros. Pour trouver sa maison (la Tuilerie) : à l’entrée de Pennautier, prendre le chemin à gauche et arriver au bout ! C’est tout simple !

Pensez à confirmer votre présence (ou votre absence) pour une bonne préparation de la fête : 06 11 71 90 94 ou 04 68 47 30 03.

A lundi !

Repost 0
Published by Mirelha
commenter cet article
29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 14:22

Une info importante

pour celles et ceux qui s'intéressent

à la création en Pays d'Aude:

Pexiora vous ouvrira ses portes (gratuitement)

les samedi 5 et dimanche 6 mai :

(clique sur le "link" !!!)

link

 

Bonne visite !

Repost 0
Published by Mirelha
commenter cet article
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 12:37

En aquesta debuta d’abril, los espargues èran de sortida. Doncas, nos sèm regalats amb :

Éliane : le gâteau « roustit »
1 bocal d’asperges (moyen) / 3 œufs/ 1 boîte de lait concentré non sucré / 1 boîte de thon (moyenne) / sel et poivre
Battre les œufs en omelette, mixer le tout et enfourner 20 mn à 180°.
(Surveiller la cuisson pour ne pas faire un gâteau roustit!!!!!!!!!)
------------------- 

Mirelha : Asperges vertes à la mousseline légère à l'orange
2 bottes d'asperges vertes / 1 œuf / 1 orange non traitée / 1 c. à café de moutarde / 1/2 bouquet de persil / 1/2 bouquet de ciboulette / huile de tournesol
Lavez, épluchez et coupez les pieds des asperges. Ficelez-les en petits fagots et faites cuire 15 mn dans un grand volume d'eau bouillante salée. Rafraîchissez-les sous l'eau froide pour stopper la cuisson. Réservez.
 Faites blanchir le zeste de l’orange dans une casserole d’eau bouillante pendant 3 mn, égouttez et réservez.
 Préparez la mousseline à l'orange : mettez dans un bol le jaune de l’œuf (conservez le blanc) et la moutarde. Mélangez. Ajoutez l’huile en filet sans cesser de remuer pour faire une mayonnaise. Une fois que la mayonnaise a pris, ajoutez 2 c. à soupe du jus de l’orange, les zestes blanchis. Salez, poivrez, mélangez une dernière fois et réservez au frais. Au moment de servir, montez le blanc d’œuf en neige ferme avec une pincée de sel. Incorporez-le délicatement à la mayonnaise. Ajoutez le persil et la ciboulette lavés, séchés et ciselés et servez sans attendre avec les asperges.

-------------------  

Patricia : Mini cannelés salés
3 œufs / 150 g de farine / ½ paquet de levure / 10 cl huile / 12,5 cl de lait / 1 poignée de gruyère râpé / Sel et poivre
Garniture : ce que l’on veut :
Asperges sauvages / Noix-Roquefort / Chèvre-noix-raisins secs / Lardons-pruneaux
Ne pas remplir complètement les moules à cause de la levure.
Cuire à four 180 à 200°.

-------------------  

Anne : verrines aux asperges
1 boîte d’asperges vertes / 1 œuf dur / 2 cuillerées de mayonnaise
Préparer une gelée (Maggi, demi paquet).
Mixer les trois premiers ingrédients et ajouter un peu de gelée avant prise.
Remplir les verrines et conserver au frais.

-------------------  

Les deux nouvelles (Nicole et Marie-France) qui remplaçaient Janine et Gilles : Asperges à la Hongroise

Pour 4 personnes
1 kg d’asperges fraîches / 20 g de beurre / 30 cl de lait / 10 cl de crème fraîche épaisse / 2 jaunes d’œufs / 20 g de chapelure / 1 cuillerée à café de paprika / Sel & poivre
Faire cuire les asperges dans eau salée. Les disposer dans un plat à gratin beurré. Faire une béchamel avec beurre + farine + lait + sel & poivre.
Y incorporer la crème fraîche, les jaunes d’œufs et le paprika.
Napper le plat à gratin d’asperges avec la sauce et saupoudrer de chapelure.
Cuire 15 à 20 minutes au four. Faire gratiner à la fin.

& aussi : Asperges mimosa
Pour 4 personnes
1 kg d’asperges vertes fraîches / 3 œufs durs + 1 œuf / 25 cl d’huile de tournesol / 1 cuillère à soupe de moutarde / 1 bouquet de cerfeuil / 1 citron non traité / fleur de sel & poivre du moulin
Plongez les asperges dans une grande quantité d’eau salée et laissez cuire 3 minutes à la reprise de l’ébullition. Égouttez-les. Les asperges doivent être al dente.
Séparer le jaune du blanc d’œuf cru. Dans une jatte, mélangez la moutarde avec le jaune. Fouettez doucement en incorporant l’huile en mince filet puis de + en + énergiquement pour monter la mayonnaise. Battez le blanc en neige ferme et incorporez-le délicatement. Salez & poivrez. Ajoutez un jus de citron.
Écalez les œufs durs et hachez-les grossièrement. Lavez et ciselez le cerfeuil.
Sur le plat de service, nappez les asperges tièdes de sauce mousseline, parsemez du hachis d’œuf, de quelques zestes de citron et de cerfeuil.

-------------------  
Pour finir, Marie-Laure nous a étonnés avec : Verrines asperges-mascarpone
(pour une quinzaine de verrines)
500 g de queues d'asperges vertes, 200 à 250 g de sucre, 2 sachets de sucre vanillé, le jus de 2 petits citrons jaunes, 500 g de mascarpone, 2 sachets de sucre vanillé ou extrait de vanille, sucre, fraises.
Émincer finement les queues d'asperges. Faire un sirop avec le sucre et le sucre vanillé. Y ajouter les asperges au premier bouillon et faire cuire environ ¼ d'heure : les asperges doivent être confites.
En fin de cuisson, rajouter les deux jus de citron.
Répartir la confiture dans les verrines (remplies à moitié) et compléter avec le mascarpone sucré et vanillé. Lisser et décorer avec une demi-fraise.

-------------------

 Dire que nous avons bien dégusté serait un euphémisme car il y avait aussi d'autres plats aux asperges dont je n'ai pas la moindre idée de la recette !

Le prochain rendez-vous sera dédié aux pois (de toutes formes et couleurs) et aura lieu
le lundi 14 mai à 18 heures 30,
toujours à la cantine (restaurant scolaire) de Ventenac-Cabardès
(merci encore à la municipalité qui nous héberge) ;
pensez à apporter vos couverts !

 

 

Repost 0
Published by Mirelha
commenter cet article
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 10:56

La cosina italiana / la cuisine italienne

L'inspiration était au rendez-vous pour cette séance consacrée à la cuisine italienne ; voyez plutôt :

Sabine : Tiramisu aux pruneaux
Pour 6 personnes
18 biscuits à la cuiller / 300g de pruneaux dénoyautés / 50g de sucre en poudre / 5 jaunes d’œufs / 250g de mascarpone / 40cl de crème liquide très froide / 2 c à s de Grand Marnier / 1 sachet de fix chantilly / 3 c à s de pralin
Pour le sirop : 1 sachet de thé / 100g de sucre en poudre / ½ c à c de vanille en poudre / 1 c à s de Grand Marnier.
Préparez le sirop avec 30 cl d’eau, le sucre et la vanille. Faites bouillir 30 secondes puis retirez du feu. Ajoutez le thé, le Grand Marnier et les pruneaux découpés en dés.
Mélangez les jaunes d’œufs avec 50g de sucre et le reste de liqueur. Versez dans une casserole au bain-marie. Fouettez sur feu moyen environ 3 minutes, le temps que le mélange épaississe puis laissez refroidir en fouettant régulièrement.
Trempez les biscuits à la cuiller dans le sirop avec les pruneaux puis disposez-les dans le fond des coupes.
Fouettez la crème en chantilly en ajoutant à la fin le fix chantilly. Placez le mascarpone ouvert 30 secondes au micro-ondes, mélangez-le avec la préparation refroidie puis avec la chantilly.
Égouttez les dés de pruneaux puis répartissez-les sur les biscuits. Couvrez de crème et parsemez de pralin. Placez au frais 24h, sortez-les au moment de servir et bonne dégustation.

Patricia : Panacotta au gorgonzola, poire et noix
125 g de gorgonzola + 50 pour le décor / 1 poire / 60 g cerneaux de noix / 25 cl crème liquide entière / 25 cl de lait / 2 feuilles de gélatine / poivre
Faire préalablement ramollir la gélatine dans de l’eau froide.
Dans une casserole, porter à ébullition lait + crème.
Hors du feu, ajouter la gélatine égouttée et la laisser se dissoudre.
Ajouter le gorgonzola coupé en dés et mélanger jusqu’à ce qu’il fonde (au besoin remettre la casserole sur le feu). Poivrez.
Répartir la préparation dans des mini-verrines et faire prendre au réfrigérateur pendant 3h au moins.
Rincer et sécher la poire. La couper en fines lamelles (sans l’éplucher). Les disposer sur chaque verrine de panacotta et ajouter un cerneau de noix + un ou 2 dés de gorgonzola.
Servir immédiatement.

Gilles et Janine : Antipasti à la tomate séchée
Préparation : 10 min. Pour 15 à 20 personnes 
200 g de tomates séchées confites dans l'huile / 3 gousses d'ail (selon grosseur plutôt moins) / persil / le jus d'une orange / 5 ou 6 filets d'anchois / 50 g de câpres / parmesan (copeaux) / 1 ou 2 baguettes de pain (selon leur longueur)
Mélanger tous les ingrédients dans un mixer les uns après les autres pour obtenir une pâte à tartiner homogène. 
Servir sur les toasts ou pains de votre choix en y ajoutant des copeaux de parmesan.

Tiramisu aux fruits rouges
Pour 12 petites verrines ou 6 moyennes
300 g de fruits rouges (framboises, myrtilles, cassis, fraises…) / gelée aux fraises / 250 g de mascarpone / 3 œufs / 75 g de sucre / 12 spéculos
Émietter grossièrement les spéculos, en répartir la moitié dans les verrines.
Travailler le mascarpone dans un saladier pour l’assouplir à l’aide d’une fourchette.
Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Fouetter les jaunes avec le sucre. Ajouter cette préparation au mascarpone et mélanger.
Monter les blancs en neige ferme et les ajouter délicatement à la préparation précédente.
Répartissez les fruits rouges sur les biscuits, y déposer un peu de gelée de fraises. Ajouter la préparation au mascarpone.
Ajouter l’autre moitié des spéculos émiettés puis quelques fruits et à nouveau mélange de mascarpone puis gelée aux fraises.
Mettre au frais minimum 4 h et au mieux une nuit.

Limoncello
Préparation : 10 jours
1,6 l : pour environ 20 personnes / 3 citrons / 1 litre d’eau de vie de fruit (ou 1/2 litre d'alcool à 90° + ½ litre d’eau) / 400g de sucre / 1/2 litre d'eau
Faire macérer les zestes de citrons 10 jours (minimum) dans l'alcool ou l'eau de vie. 
Retirer les zestes au bout des 10 jours. 
Diluer les 400 gr de sucre dans 1/2 litre d'eau, porter le sirop à ébullition, laisser refroidir.
Mélanger les 2 liquides. 
Mettre en bouteille.
Se conserve au congélateur.
Se sert à la sortie du congélateur.

Anne : cannelloni ricotta
Farcir les cannelloni de la farce suivante :
ricotta / 1 ou 2 œufs / ail et oignon hachés / menthe ciselée / sel / poivre / parmesan / mozzarella.
Recouvrir de sauce tomate, parmesan et mozzarella ; cuire 30 à 40 à mn.

Andrée : sauce de veau pour accompagner les gnocchis
Faire revenir des petits morceaux de veau puis ajouter des champignons de Paris et des olives dénoyautées (vertes), de l'oignon haché menu ; faire bien revenir puis ajouter de la sauce tomate ; on peut ajouter un peu de fond de veau déshydraté, sel et poivre plus un peu de piment d'Espelette. Faire cuire à petit feu pendant environ 45 minutes. Bon appétit !!!!!

Éliane : risotto aux foies de volaille
Faire dorer les oignons coupés très fins (transparents) ; ajouter les foies coupés ; ajouter un bouillon de volaille. Laisser cuire et réduire (on peu rajouter des gésiers confits). Mettre le riz, 1/2 verre par personne, remuer.
Quand le riz est sec, mouiller avec une louche de bouillon jusqu'à ce que le riz soit cuit, 18mn environ. Mettre environ 100gr de parmesan, remuer 5mn.
À TABLE

Collectif : gnocchi
800 gr de pommes de terre / 300 gr de farine de blé / 2 œufs
Faites cuire à l'eau bouillante (ou à la vapeur) les pommes de terre. Une fois refroidies, les éplucher et les réduire en purée. Les mettre dans un saladier et y rajouter la farine puis les œufs.
Travaillez avec les mains jusqu'à obtenir une pâte souple. Fariner le plan de travail, prélever un morceau de pâte et faire des « boudins » de pâte. À l'aide d'un couteau, coupez les rouleaux en petites tranches d'environ 2 cm.
Écrasez chaque tranche entre les deux mains, avec une fourchette. Si les gnocchi se collent à la fourchette, ajoutez de la farine dans vos mains pour les détacher. Faire ceci juste avant de les faire cuire, sinon ils se collent entre eux et tout est à refaire (c’est ce qui nous est arrivé !).
Une fois terminé, faites bouillir l'eau dans une grande cocotte, salez et y mettre les gnocchi. Ils sont cuits lorsqu'ils remontent à la surface. Les égoutter avec une écumoire et les assaisonner comme vous préférez.

Sauce au gorgonzola : faire chauffer de la crème liquide et y ajouter du gorgonzola au mascarpone pour qu’il fonde.
Sauce poivrons-tomates (pas de recette mais Patricia en refera et nous l’expliquera !).

Marie-Laure : Pastiera (tarte napolitaine)
Pâte sablée / 400 g de blé type Ebly / 1 l d’eau / 50 cl de lait / 600 g de ricotta / 150 g de sucre / 100 g de fruits confits (écorces de cédrat ou d’orange) / 3 œufs / ½ cc d’arôme de vanille / 1 cc d’eau de fleur d’oranger / zeste de 1/2 citron / 1 cc de cannelle en poudre
Faire bouillir le blé dans l’eau 10 mn, l’égoutter puis le faire cuire dans le lait avec une noix de beurre et une cuillerée de sucre jusqu'à absorption. Une fois refroidi, y ajouter le sucre, les jaunes d’œufs, la ricotta, les fruits confits et les arômes. Bien mélanger puis ajouter les blancs en neige.
Foncer un grand moule avec une partie de la pâte, répartir le mélange puis former des bandes avec le reste de pâte et les disposer en quadrillage sur le dessus de la tarte. Cuire à four moyen (150°) pendant 1h30.

Inutile de dire qu'après tous ces délicieux plats (et il en manque !) nous ne ressentions plus la moindre trace de faim ! (photos dans l'album : Italia)

Rendez-vous peut-être plus léger le lundi 2 avril (mangerons-nous du poisson ?) à 18h30 au restaurant scolaire de Ventenac-Cabardès pour éplucher... des asperges !

 

Repost 0
Published by Mirelha
commenter cet article
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 14:20

Dans le cadre des animations autour de la langue et de la culture occitanes dans le Cabardès, près de Carcassonne, se tenait le dimanche 4 mars un atelier de cuisine à Argon (Aragon en francés)

Omòs
Aquela nos ven de l’Orient-Mejan.
250 g de césers / 3 grans d'alh capolats / 1 chuc de limon / 2 culhierats d'òli d'oliva / 1 culhierat de jalverd capolat / 1 culhierat de cumin en podra o de papricà / 1 culhierat de purèa de sesam (se ditz tahini)
Far trempar los césers la velha.
Los còire dins l'aiga bolhenta pauc salada pendent 2 oras, puèi los passar al barrejaire amb un veire de chuc de la coseson, lo chuc de limon, l'alh, l'òli, lo cumin o lo papricà, lo jalverd e la purèa de sesam. Salar e pebrar. Conservar al fresc abans de servir.

Houmos
Qui nous vient du Moyen-Orient.
250 g de pois chiches / 3 grains d'ail hachés / 1 jus de citron / 2 cuillerées à soupe d'huile d'olive /
1 cuillerée à soupe de persil haché / 1 cuillerée à soupe de cumin en poudre ou de paprika /
1 cuillerée à soupe de purée de sésame (tahini)
Faire tremper les pois chiches la veille.
Les cuire dans de l'eau bouillante peu salée pendant 2 heures,
puis les mixer avec un verre de jus de cuisson, le jus de citron, l'ail, l'huile,
le cumin ou le paprika, le persil et la purée de sésame. Saler et poivrer. Conserver au frais avant de servir.

------------------- 

Anchoiada
Carròtas / caulet-flòri / api / endévias / fenolh / cogombre / campairòls / pebròts / patanas bolhidas / caulet-bròca… 1 bocal d’anchòias a la sal / 1 veire de vinagre / 1/4 d’oli d’oliva / pebre
Sabi dos biaisses de preparar l'anchoiada : lo complicat e lo simple. Lo complicat es lo mai autentic mas demanda mai de temps e se pòt pas improvizar a la lèsta.
Aquí lo complicat : cal prene d'anchòias a la sal (de Coliora en Catalonha) e las far dessalar dins d'aiga fresca ; tirar l’espina del mièg puèi levar los fialats e los botar dins lo vinagre que farà desaparéisser las darrièras espinas. Los transformar en pomada en los pistant. Puèi, pistar qualques grans d'alh e de pebre del molin, ajustar la pomada d’anchòias e d’òli ; batre amb la forqueta.
Aquí lo simple : allòc d’anchòias a la sal, se pòt prene una pasta d’anchòias tota prèsta que se vend en tubes, dins la seccion “ fresc ” dels supermercats.
Aquela salsa se vuèja dins de nauquets e lo monde se’n servisson per unchar qualques legums cruses : carròtas copadas en broquetas, ramelets de caulet-flòri, api (las branquetas tendras del còr), endévias, te sabi ieu…

Anchoïade
Carottes / chou-fleur / céleri / endives / fenouil / concombre / champignons /
poivrons / pommes de terre bouillies / brocoli… 1 bocal d’anchois au sel / 1 verre de vinaigre / 1/4 d’huile d’olive / poivre
Je connais deux façons de préparer l'anchoïade : la compliquée et la simple. La compliquée est la plus authentique mais demande plus de temps et on ne peut pas improviser.
Voici la compliquée : il faut prendre des anchois au sel (de Collioure en Catalogne) et les faire dessaler dans de l’eau fraîche ; ôter l’arrête du milieu ; lever les filets et les mettre dans le vinaigre qui fera disparaître les dernières arrêtes. Les transformer en pommade en les écrasant. Puis, écraser quelques grains d'ail et de poivre du moulin, ajouter la pommade d’anchois et de l’huile ; battre avec la fourchette.
Voici la simple : au lieu d’anchois au sel, on peut prendre une crème d’anchois toute prête que l’on vend en tubes, dans la section “ frais ” des supermarchés.
Videz cette sauce dans de petits bols et les gens s’en servent pour tremper quelques légumes crus : carottes coupées en bâtonnets, petits bouquets de chou-fleur, céleri (les branches fines et tendres du coeur), endives, …

-------------------  

Salsissa al vin
Coma a l’Edat-mejana, mesclar las espécias, lo vin e la carn.
1 culhièr pichon de totas sòrtas d’espécias : coriandre en granetas / pebre negre / cardamòma / cumin (indispensable !) / canèla / clavèl de giròfle / gigibre… / de bon vin roge / 1 quilò (o mai) de salsissa fresca
Far caufar la padena a sèc e i pausar la salsissa, ponchada dels dos costats per evitar l’explosion !
Quand es plan daurada, ajustar las espècias e cobrir a mitat amb lo vin.
Se aviá tendéncia a secar, ajustar de vin.

Saucisse au vin
Comme au moyen-âge, mélanger les épices, le vin et la viande.
1 cuillerée à café de toutes sortes d’épices : coriandre en grains / poivre noir / cardamome /
cumin (indispensable !) / cannelle / clou de girofle / gingembre… /
du bon vin rouge / 1 kilo (ou plus) de saucisse fraîche
Faire chauffer la poêle à sec et y poser la saucisse, piquée des deux côtés pour éviter l’explosion !
Quand elle est bien dorée, ajouter les épices et couvrir à moitié avec le vin.
Si cela avait tendance à sécher, ajouter du vin.

------------------- 

Moretum
Aquí, sèm a Roma, dins la cosina d’Apicius ! Un saut dins l’espaci e lo temps.
300 g de formatge fresc de craba o de feda / 2 punhats de pinhons de pin o d'amètlas descloscadas o de granas de sesam / 2 grans d'alh / 1 desenat de fuèlhas de menta / qualques fuèlhas de roqueta e de creisselon / un pauc de coriandre / òli d'oliva / vinagre / pebre e mèl
Far un pauc tostar al forn (o a la padena a sèc) los pinhons e/o autras granas.
Metre lo formatge dins un ensaladièr e lo lisar. Ajustar las fruchas secas e l'alh trissats, un culhierat pichon de vinagre, un culhièr d'òli, 2 o 3 pecics de pebre e plan barrejar.
Copar fin-fin las èrbas e las incorporar. Ajustar un pauc de mèl. Gardar 2 oras al refregidor. Servir sus de bon pan.

------------------- 

Moretum
Ici, nous sommes à Rome, dans la cuisine d’Apicius ! Un saut dans l’espace et le temps.
300 g de fromage frais de chèvre ou de brebis / 2 poignées de pignons de pin ou d'amandes décortiquées ou de graines de sésame / 2 grains d'ail / 1 dizaine de feuilles de menthe / quelques feuilles de rouquette et de cresson /
un peu de coriandre / huile d'olive / vinaigre / poivre et miel
Faire un peu griller au four (ou à la poêle à sec) les pignons et/ou autres graines.
Mettre le fromage dans un saladier et le lisser. Ajouter les fruits secs et l'ail écrasés,
une cuillerée à café de vinaigre, une cuillerée d'huile, 2 ou 3 pincées de poivre et bien mélanger.
Hacher finement les herbes et les incorporer. Ajouter un peu de miel. Garder 2 heures au frigo. Servir sur du bon pain.

------------------- 

Vos cal pas doblidar d'anar a Tolosa
lo 31 de març per la granda manifestacion
per la lenga occitana : "Anem, òc per la lenga occitana ! "

Repost 0
Published by Mirelha
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 22:49

Recettes de l’atelier Truffes du 13 février 2012

Beurre truffé :  utiliser de préférence du beurre salé, le laisser revenir à température ambiante, le malaxer et y ajouter de la truffe râpée (les quantités sont en rapport avec votre gourmandise ou… votre porte-monnaie !) ; réaliser un boudin que vous roulerez bien serré dans plusieurs couches de papier film. Placer au réfrigérateur ou même au congélateur. À consommer dans l’année avant les prochains marchés.

Foie gras truffé : prendre du foie gras de canard mi-cuit, le mixer avec un peu de mascarpone et des truffes râpées. Même scénario que pour le beurre. Mais vous pouvez aussi le consommer sur-le-champ.

Toasts de lardo di Colonatto : faire griller des tartines de bon pain ; couper de TRÈS fines tranches de lard et les déposer sur le pain TRÈS chaud ; poudrez de truffes râpées.

Tartines artichauts-truffes aux lingots :  réaliser une purée avec des cœurs d’artichauts, un peu de crème et des truffes râpées. Faire chauffer les haricots et griller du pain ; tartiner les tranches de pain avec la purée d’artichauts truffée, recouvrir de haricots et déguster.

Salade d’endives et mâche à l’huile truffée : quelques jours auparavant, mettre un peu de truffe hachée dans de l’huile neutre (pépins de raisins par exemple) ; préparez votre salade et ajoutez du sel et de l’huile truffée. Je préfère ne mettre ni poivre ni vinaigre, mais chacun est libre d’essayer autrement…

Brie truffé : prendre du brie de bonne qualité (de Meaux, par exemple) et un peu « fait ». Le partager en deux dans l’épaisseur. Auparavant (deux ou trois jours avant) vous aurez pétri votre mascarpone avec des truffes râpées. Le matin de la dégustation, tartinez généreusement votre brie avec le mascarpone truffé, enfermez-le bien dans du papier film, évitez le frigo.

Nous avons terminé par une tarte Bourdaloue aux poires dont Anne garde jalousement le secret ! Vous la ferez avouer le lundi 12 mars 2012.

Ce prochain atelier aura pour thème : les recettes d’Italie. Donc, rendez-vous le lundi 12 mars à 18h30 au restaurant scolaire de Ventenac-Cabardès !

Sachez que, en bas de cette page, vous avez la liste des derniers articles parus et aussi la mention « liste complète » qui vous dit tout ce que vous voulez savoir !

Sachez aussi que de vendredi 24 à dimanche 26 se tient un salon à Pexiora qui comblera tous/toutes les passionnés de point compté, lin, tissus, créateurs/trices, mercerie jolie, fils teintés à la main ou pas… et des douceurs à déguster ; l’affiche vous dit tout ainsi que le site :
http://lapassionauboutdesdoigts.over-blog.fr

Pexiora.jpg

Repost 0
Published by Mirelha
commenter cet article

Présentation / Presentacion

  • : Le blog de Mirelha
  • Le blog de Mirelha
  • : Blog bilingue occitan-français abordant les thèmes de la cuisine, du point compté, de l'Occitanie en général...
  • Contact

Recherche / Recèrca

Albums Photos De L'atelier