Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 16:58

C'était donc les fromages qui étaient à l'honneur ce lundi 29 septembre. Du retard dans la mise en ligne des délicieuses recettes réalisées ! Ce retard est dû à... des difficultés informatiques pour recevoir certains fichiers de recettes, une semaine du goût (fromages, justement) qui m'a un peu accaparée...

Voici donc ce qui nous attendait ce jour-là :

Éliane : Gratin de poires au roquefort
Il  faut des poires au sirop ou fraîches, du roquefort, du jambon ou des petits lardons, du pain de mie, des œufs, de la crème fraîche, du vin blanc, du lait, beurre, sel et poivre.
Beurrer un plat à gratin, y mettre le pain de mie en le faisant se chevaucher et l'arroser de vin blanc. Détailler le roquefort et le répartir sur le pain de mie. Mettre les dés de jambon ou les lardons et les poires coupées en lamelles. Fouetter les œufs avec la crème et le lait et verser le mélange sur les poires. Au four ( 180°) 30 mn environ.

Janine : Pizza aux 6 fromages
Pâte à pizza pour un grand moule (40 cm de diamètre) : 400 g de farine riche en gluten / 20 cl environ d'eau tiède / 1 sachet de levure de boulanger / 2 càc de sel fin / 2 càs d'huile d'olive
Mélanger la levure avec 10 cl d'eau tiède et 50 g de farine, laisser fermenter pendant une demi-heure environ dans un endroit tiède. Il doit se former des bulles.
Mélanger le reste de farine avec le sel, le sucre et l'huile d'olive. Ajouter le mélange avec la levure puis le reste d'eau peu à peu, si possible froide. Pétrir longuement jusqu'à ce que la pâte soit belle, lisse et très souple.
Former une boule, la mettre dans un saladier, couvrir le saladier de papier film ou d’un torchon humide. Laisser lever au moins 6-8 heures à 20°C, voire 15 heures à 15°C environ. La pâte doit doubler, presque tripler de volume.
Préchauffer le four à 250°, voire 270°.
Former 1 disque de 40 cm de diamètre, garnir la pizza, laisser reposer 5 minutes et cuire quelques minutes (10 mn environ mais vérifier toujours l'aspect).
Garniture Pizza
Faire une sauce tomate épaisse avec des oignons émincés, de l’ail écrasé, de la purée de tomates, sel, poivre et thym.
Étaler la sauce tomate sur la pizza en laissant 1 cm sans garniture sur les bords et répartir en alternant, les fromages dessus soit râpés, soit en rondelles (mozza et chèvre).
Fromages : Gruyère, parmesan, chèvre, cantal, roquefort, 1 boule de mozzarella.

Gilles nous a préparé une salade que nous avons dévorée avant que j'aie eu le temps de la photographier, alors, voici l'auteur !

gilles-salade.JPG

Patricia : Œufs mimosa au roquefort
Préparer quelques œufs durs. Faire une mayonnaise à laquelle on incorpore du roquefort écrasé à la fourchette.
Ajouter ou pas (c’est selon les goûts) les jaunes d’œufs durs. En garder quelques-uns.
Remplir les blancs avec cette préparation. Émietter à la fourchette les jaunes réservés.
Saupoudrer ces jaunes au-dessus de chaque moitié d’œuf bombée de mayonnaise. 

Mirelha : Velouté de chou fleur au bleu d'auvergne
2 poireaux
/ 10 g de beurre / un petit chou fleur / 750 ml de bouillon de légumes / 100 g de fourme d'Ambert
Hacher les 2 poireaux et les faire revenir, à feu doux, dans le beurre, jusqu'à ce qu'ils soient bien moelleux.
Ajouter le chou fleur coupé en morceaux et le bouillon. Porter à ébullition, couvrir et laisser cuire 20 à 25 min, à feu doux.
Mixer le tout et incorporer la Fourme d'Ambert émiettée. Remettre le velouté sur le feu, chauffer quelques minutes et servir.

veloute.JPG

Andrée : Toasts au poireau et au  fromage fondu
Prendre 3 ou 4 blancs de poireaux coupés en rondelles, les faire revenir tout doucement  dans une sauteuse, ajouter des lardons nature, faire rissoler. Dans une casserole verser un verre de vin blanc, le faire évaporer un peu puis ajouter 10 triangles qui rigolent (!), bien mélanger, verser le tout dans les poireaux, sel, poivre, piment d’Espelette et mixer  le tout mais pas très fin. Servir sur des toasts de pain grillé soit à un apéro soit avec une salade.

Marie-Laure : Soufflé de la boulangère
1 tasse à thé de lait / une tasse à thé de mie de pain de la veille / une tasse à thé de gruyère râpé / 4 œufs / 40 g de beurre / sel, poivre / une pincée de muscade râpée.
Frotter la mie de pain entre les mains jusqu'à ce qu'elle soit poudreuse, la mélanger au gruyère. Ajouter ensuite les jaunes d'œufs puis le lait bouillant que l'on versera doucement. Couvrir l'ensemble avec une assiette. Pendant ce temps, battre les blancs d'œufs en neige avec un peu de sel, poivre, muscade. Beurrer un moule à soufflé du bout des doigts, y mettre le mélange dans lequel on a ajouté, en remuant doucement, les œufs en neige et faire cuire à four moyen 25 à 30 minutes jusqu'à ce que le soufflé soit gonflé et doré.
Cette quantité convient pour un moule moyen. On peut facilement doubler les proportions pour un grand moule. On peut également panacher les fromages.
Et ce soufflé ­— ô miracle ) — ne s'est pas effondré ! 

souffle.JPG

Beth : Cheese-Cake
160g Speculos émiettés / 60g beurre fondu / 1 cuillère de miel
Mélanger, répartir au fond d’un grand plat à tarte tapissé de papier sulfurisé et mettre au frigo.
700g de mascarpone / 200g de sucre en poudre / 2 citrons (jus et zeste)
Mélanger rapidement et étaler sur le fond de tarte. Placer au frais au moins 2 heures et servir avec un coulis de fruits rouges au choix.

Alan :L'istòria vertadièra del formatge boscatièr
Aquò se passava a la fin dels temps ancians quand los farfadets dels bòsques, que vivián al pè dels garrics, trapèron de mens en mens de noiridura en causa (ja) d'un rescalfament climatic.
Alara, la nuèit, los mai coratjoses sortissián de la patz ombruda dels arbres per anar en silenci mólzer las fedas dins las jaças clausas dels primièrs òmes sedentaris.
D'aquela lait, fasián un formatge qu'a l'ora de l'espertinar dels pichons, las meninas mesclavan amb unes culhièrs (de fusta) de crèma de castanha gardada al prigond d'un trauc d'esquiròl a temperatura constanta e de polvera de campairòls que los dròlles avián fargada en trucant tota la matinada amb codolets sus campairòls secs, vist qu'avián lo temps dins aquel temps benesit ont lo Juli del Ferry-boat aviá pas encara inventada l'escòla.
Aquel formatge boscatièr èra un regal pels pichons a l'ora de l'espertinar abans l'invencion de la saussòla que menèt — segon unes especialistas — al passatge definitiu dels farfadets dins lo monde de l'imaginari e dels regrets del monde primitiu.
Coma sètz pas pro valents per anar mólzer las fedas de nuèit, vos acontentaretz de mesclar (proporcions a vista de nas) : formatge de brossa, crèma de castanha (del Felip Keller, de Felinas de Menerbés) e polvera de campairòls secs. La mescla s'espandirà sus lescas de pan a las anogas, per exemple. Aquel formatge boscatièr se pòt manjar a l'ora de l'espertinar en sovenir esmogut dels farfadets o servirà d'afogasset a l'ora de l'aperitiu amb un bon vin del país occitan.

Lo formatge boscatièr /le fromage sylvestre : Du brousse, de la crème de châtaigne, de la poudre de champignons secs : mélangez. Étendez sur des tranches de pain aux noix. Et voilà ! 

alan-copie-1.JPG

En bonus, vous aurez une recette déjà vue mais peu détaillée transmise par Patricia
Préparation de la semoule dégustée lors de la préparation des tajines :
Rincer 2 fois la semoule à l'eau froide. L'égoutter. La verser dans une grande bassine et l'égrener à la main pour éviter la formation de boules. Cette étape est cruciale car les boules non désagrégées au début ne pourront plus l'être par la suite.
Verser la semoule dans le panier vapeur du couscoussier.
Faire cuire à la vapeur un bon 1/4 d'heure dans le panier du couscoussier. (Mettre du papier alu sur les rebords de la cocotte du couscoussier pour éviter la déperdition de vapeur et poser le panier sur la cocotte.
Sortir du feu. Saler la semoule dans le panier et verser l'eau bouillante de la cocotte sur la semoule.
Mettre la semoule dans la bassine (cela forme un bloc). Commencer à travailler la semoule avec une cuillère en bois en l'humectant à plusieurs reprises avec de l'eau froide (tremper sa main dans l'eau froide et mouiller la semoule en passant la main trempée au-dessus de la bassine). Puis travailler à la main et avec la cuillère en bois en remuant sans cesse. La semoule gonfle de plus en plus. Travailler au moins 5 à 10 mn.
Remettre de l'eau à chauffer dans la cocotte du couscoussier.
Déposer une grosse poignée de semoule (le faire avec les 2 mains jointes ou utiliser un bol) dans le panier vapeur. Lorsque la vapeur  traverse cette couche de semoule ajouter une nouvelle grosse poignée. Attendre que la vapeur traverse. Continuer ainsi de  suite jusqu'à ce que toute la semoule soit dans le panier. Laisser cuire encore  5 mn.
En fin de cuisson, verser la semoule dans la bassine et la travailler  avec du beurre.  Servir. 

Un autre bonus-souvenir de vacances de la part d'Andrée : Galettes aux herbes et chair de crabe
1 boîte de chair de crabe / mie de pain rassis emiettée / 1 œuf / ciboulette / menthe / basilic / 1 cuillère mayonnaise / sel / poivre / oignon / ail.
Faire revenir l’oignon émincé dans une poêle avec un peu huile 5 minutes puis ajouter l’ail. Remuer rapidement. Dans un saladier mettre tous les ingrédients, ajouter  l’oignon et l’ail, malaxer le tout. Préchauffer le four, préparer une feuille de papier de cuisson, déposer des petits tas de farce que l’on aplatit. Faire cuire 20 minutes  en retournant au bout de 10 minutes. Ces galettes peuvent être servies avec une sauce remoulade ou tartare.

Et Anne-Marie vous confie aussi son souvenir de vacances : Escargots à la languedocienne.
Cuire les escargots avec laurier, clou de girofle, poivre en grains, sel.
Les décoquiller, les passer à la poêle avec un peu d'huile d'olive. Ajouter  2 ou 3 grains d'ail .Verser mayonnaise et amandes pilées dans la poêle.
Servir tiède dans des verrines.

Nous nous retrouverons le lundi 17 novembre
pour cuisiner les champignons ; ne vous perdez pas dans les bois de la Montagne Noire en allant à leur recherche !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mirelha
commenter cet article

commentaires

IEO-Aude 28/10/2014 07:45

Castanhas, vin novèl e anhèl :
ce samedi 1er et ce dimanche 2 novembre
à Villardonnel

Sylbroderie 20/10/2014 22:52

Quand le froid fera son apparition, je testerai moi aussi cette petite soupe fromagère. Mais pour l'instant, profitez bien des délices italiens.

Gene 11 19/10/2014 02:39

Chanceuse, tu vas à Florence ? J'en rêve après avoir eu le bonheur de visiter Rome l'année dernière.

Mirelha 19/10/2014 10:53



Promis, je penserai très fort à toi et tu verras Le printemps et la Vénus de Botticelli se matérialiser devant tes yeux ébahis (non, c'est
trop tôt pour le Chianti !). Bonne semaine.



Gene 11 18/10/2014 18:35

Oh la la, que de bonnes choses. Je vais sûrement conserver quelques recettes dont le velouté de chou fleur que je trouve original. Bon dimanche.

Mirelha 18/10/2014 19:39



Merci Gene, effectivement nous nous sommes régalés ! Je passerai vous voir un de ces jours mais d'abord je vais jeter un œil sur la
Galerie des Offices à Florence.



MiC 18/10/2014 18:30

ça fait plaisir de voir que le Père Noël s'occupe en attendant la haute saison !
pas de crème brûlée au fromage de brebis ???

Mirelha 18/10/2014 19:37



Le Père Noël a été très créatif ! Et non, pas de crème brûlée au fromage de brebis bretonne !! Merci de ton passage. Bientôt le
compte-rendu de la Semaine du goût des fromages (mais d'abord les bords de l'Arno !).



Présentation / Presentacion

  • : Le blog de Mirelha
  • Le blog de Mirelha
  • : Blog bilingue occitan-français abordant les thèmes de la cuisine, du point compté, de l'Occitanie en général...
  • Contact

Recherche / Recèrca

Albums Photos De L'atelier