Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 01:19

Eh bien, ce soir, l'atelier-cuisine a voyagé jusqu'à l'île de la Réunion ! En effet, Alain, ancien chef cuisinier, nous a fait préparer un rougail saucisses boucanées et nous avons eu du travail. Répartis en équipes, nous avons pelé et émincé des oignons (beaucoup !), de l'ail (beaucoup aussi), du gingembre frais, des tomates (pas au top, bien sûr, vu la saison, mais qui seront soutenues par un « tomatat » fait l'été dernier !).

Cosina de la Reunion / cuisine réunionnaise

Alain avait boucané ses saucisses lui-même pour nous épargner d'être enfumés !

Nous les avons fait blanchir à l'eau froide puis nous les avons tronçonnées et réservées ; ensuite nous les avons fait revenir à l'huile puis à nouveau réservées. Nous avons ajouté dans la poêle (grande !) les oignons et le gingembre puis l'ail en évitant la coloration. Saupoudrons de curcuma, cette belle épice jaune safran qui nous guérit de tous les maux à condition qu'elle soit accompagnée de poivre et ajoutons les tomates concassées. Nous avons ajouté un peu d'eau et les saucisses qui étaient sorties de leur réserve... De gros pois du cap et une sauce préparée à la citrouille ont rejoint les saucisses. 20 ou 30 minutes d'ébullition légère, à couvert.

Cosina de la Reunion / cuisine réunionnaiseCosina de la Reunion / cuisine réunionnaise
Cosina de la Reunion / cuisine réunionnaiseCosina de la Reunion / cuisine réunionnaise

Entre temps, nous avons mélangé du piment vert frais haché très fin à quelques dés de tomates qui serviront d'assaisonnement que chacun ajoutera à son rougail selon son degré d'acceptation de la chaleur du piment. Nous avons aussi émincé des « brèdes », en fait des choux chinois « petsay » ; on aurait pu mettre des blettes ou autres feuilles vertes qui, sautées à l'huile, vont adoucir le feu du rougail (si elles le peuvent !).

Après avoir fait cuire du riz blanc à l'eau nous avons vérifié l'assaisonnement du rougail et il était l'heure de passer à table.

Les brèves

Les brèves

Mais non, il fallait sacrifier au rituel de l'apéritif : un Punch èk la rak è faham (la rak c'est de l'eau de vie mais la faham j'ai oublié !) peu sucré mais aromatisé à la vanille et à la fleur d'orchidée sauvage, fleur protégée mais qui arrive parfois à se glisser dans les cocktails... Chut !

Un autre punch plus sucré nous attendait mais nous sommes restés très modérés dans notre dégustation. Des « bonbons piments com sur marché st Paul » accompagnaient ces boissons.

Cosina de la Reunion / cuisine réunionnaise
Cosina de la Reunion / cuisine réunionnaise

Trois beaux gâteaux (dont une sorte de fraisier japonais dont je vous éviterai le nom…) et des ananas victoria artistiquement découpés ont terminé le repas accompagnés (quand même) par une tournée de rhum charrette...

La prochaine fois, ce sera le 13 mars et nous rendrons visite à nos camarades du pays basque.

 

Cosina de la Reunion / cuisine réunionnaise
Cosina de la Reunion / cuisine réunionnaise
Cosina de la Reunion / cuisine réunionnaise
Cosina de la Reunion / cuisine réunionnaise

Partager cet article

Repost 0
Published by Mirelha
commenter cet article

commentaires

Présentation / Presentacion

  • : Le blog de Mirelha
  • Le blog de Mirelha
  • : Blog bilingue occitan-français abordant les thèmes de la cuisine, du point compté, de l'Occitanie en général...
  • Contact

Recherche / Recèrca

Albums Photos De L'atelier