Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 16:02
Cosina indiana / cuisine indienne
Cosina indiana / cuisine indienne
Cosina indiana / cuisine indienne
Cosina indiana / cuisine indienne
Cosina indiana / cuisine indienne
Cosina indiana / cuisine indienne

Le lundi 13 avril, nous avons fait une excursion en Inde, tout simplement ! Rapide, je vous rassure, mais excellente et dépaysante.

Une amie d'Eliane nous a préparé un poulet « guruma » de deux façons : au lait de coco et un autre au lait de vache (d'ici, pas de celles qui se promènent dans les rues de l'Inde !) et à la crème fraîche. En entrée, des chips saveur de l'Inde au curry et pour finir un dessert « qui fait digérer » (dixit la cuisinière) : le gulab jamun !

Si j'ai bien tout compris, le « guruma » serait une sorte de « massala » , c'est-à-dire un « mélange chaud, épicé ».

Donc, il faut mettre, dans pas mal d'huile, 7 ou 8 clous de girofle, un bâton de cannelle, des oignons hachés, du gingembre frais râpé, de l'ail écrasé, des tomates concassées (ou en boîte quand ce n'est pas la saison), de la poudre de guruma, du fenouil et du cumin en poudre. Laisser dorer les oignons.

Ensuite, ajouter le poulet coupé en morceaux, laisser revenir puis ajouter du lait de coco.

Pour la deuxième version, vous supprimez le lait de coco et le remplacez par du lait de vache et de la crème. À la fin de la cuisson, ajoutez de la coriandre hachée ou en poudre.

Nous l'avons servi avec du riz blanc basmati qui a l'avantage d'adoucir un peu les épices.

C'était très bon mais un peu... chaud ! Le pain a (bien évidemment) été remplacé par des naans (ou nân : http://fr.wikipedia.org/wiki/Naan ).

Une salade composée est venue rafraîchir nos palais et le dessert « qui fait digérer » arriva : le fameux Gulab jamun !

D'abord, il faut savoir que les habitants de l'Inde consomment beaucoup de lait de vache. Nombre d'entre eux sont végétariens et ils utilisent le lait comme source de protéines ; en effet, il vaut mieux avoir une vache laitière qui produit longtemps du lait qu'une vache « à viande » qui ne te nourrit que quelques jours !

Donc, du lait mais surtout sous forme de poudre, de yaourt (le lassi) ou de lait concentré.

J'ai emprunté la recette sur ce blog :

http://passionculinaire.canalblog.com/archives/2007/08/24/5977691.html

En effet, notre cuisinière n'avait pas pu être avec nous !

Pour réaliser le gulab jamun, il vous faudra :

250 g de lait en poudre
/ 120 g de farine blanche / 25 cl de lait / 2 c. à soupe (rases) de beurre non salé / 1 sachet de levure chimique

Pour le sirop : 3 mesures de sucre pour 7 mesures d'eau + 4 cardamomes vertes écrasées + 2 c. à soupe de jus de citron

Mélanger les ingrédients secs en premier dans un saladier. Ajouter le beurre et sabler la pâte.
Ajouter le lait et ramasser le tout en une pâte uniforme.

Former des boulettes de la taille d’une noix ou d’un abricot, il faut que la boulette soit vraiment lisse sans fissure pour qu’elle ne se détache pas lors de la friture. Quand vous la faites rouler, serrer légèrement la pâte entre les paumes de la main.

Préparer le sirop en mélangeant les ingrédients, penser à écraser la cardamome au mortier ou contre votre planche de travail. Faire prendre le sirop sur feu doux, il ne faut pas qu’il soit bouillant, juste aux petits frémissements. Maintenir sur feu très doux. (NB : Vous pouvez parfumer le sirop à l'eau de rose. Le safran n'est pas indispensable.)

Chauffer le bain d’huile (huile neutre pas de ghee (cf http://fr.wikipedia.org/wiki/Ghi !), y plonger les Gulab et mélanger délicatement dans tous les sens pour qu’ils soient dorés parfaitement et uniformément. Dès qu’ils obtiennent une jolie couleur dorée miel ou brun foncé, les enlever et faire égoutter. 
Les plonger dans le sirop, mélanger délicatement dans tous les sens et laisser absorber le sirop environ 10 minutes à un quart d'heure. Les Gulab Jamun gonflent et deviennent spongieux : il faut qu’ils soient bien humides contrairement à leur sortie de la friture.

Pour finir (quand même !), il nous restait un dessert de la dernière séance que nous n'avions pas pu déguster (et pour cause...) : c'était les « curbelets » que Catherine nous avait apportés :

6 gros œufs / 500g de farine / 500g de sucre en poudre / 1/2 verre d'eau / 1/2 verre de lait / 1/2 verre d'huile / ½ verre de rhum / 1 orange râpée / 2 citrons râpés / 60g de beurre fondu

Dans un saladier,battre les œufs avec le sucre en poudre, ajouter tous les liquides et bien mélanger.

Râper les agrumes sur le saladier et ajouter le beurre fondu, la farine petit à petit tout en remuant.

Filmer le plat et mettre au frigo  pour 1 à 2 heures.

Chauffer le gaufrier, puis,badigeonner d'un peu d'huile les plaques.

Mettre sur la plaque de la pâte la valeur d'une grosse cuillère de service, fermer le gaufrier et laisser cuire quelques instants.

Sortir la gaufre de l'appareil et la rouler tout de suite comme un cigare.

Laisser chaque fois refroidir avant de les mettre dans une boîte en fer blanc.

(à partir du site : http://www.la-cuisine-de-josette.com/article-curbelet-des-graoulhet-99121890.html)

Voilà, belle soirée exotique qui est revenue à son point de départ : l'Occitanie !

Pour la première fois, le nouveau journaliste de RCF-Pays d'Aude a pris part à notre rendez-vous et procédé à des enregistrements pour la chronique de notre atelier : diffusion les mercredis à 11h10 sur 103 (Carcassona), 89,3 (Castèlnau d’Ari), 103 (Lesinhan), 87,7 (Limós), 98,2 (Narbona e St-Pèire de la Mar) e sus www.rcf.fr. Emissions podcastables sur : http://rcf.fr/vie-quotidienne/vie-pratique/

Le prochain (et dernier pour l'année « scolaire ») atelier aura lieu le 11 mai et aura pour thème la cuisine italienne.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mirelha
commenter cet article

commentaires

Sylbroderie 06/05/2015 18:04

Je crois qu'en plus en Inde les vaches sont sacrées c'est peut être aussi une des raison pour lesquelles ils ne les consomment pas. En tout cas une fois de plus c'est alléchant.

Mirelha 06/05/2015 23:33

Tu as raison, c'est peut-être une des raisons mais, ce qui est sûr c'est que nous nous sommes régalés !

Oscar Ladda 26/04/2015 13:23

Julie Andrieu en Rosselló :

http://www.lindependant.fr/2015/04/26/la-tarte-aux-pignons-de-josy-a-seduit-julie,2022612.php#xtor=EPR-2-[Newsletter]-20150426-[Zone_info]

Mirelha 26/04/2015 15:58

Te prometi de la faire... un jorn !

Sabine et Didier 26/04/2015 09:25

Tout ceci m'a l'air bien alléchant. Nous regrettons de n'avoir pas pu goûter!!! Ce n'est que partie remise. Bisous.

Mirelha 26/04/2015 15:57

Ce n'est que partie remise ! A bientôt pour l'Italie... A presto !

Teodòr Omawak 23/04/2015 19:34

Et vous avez fumé le calumet de la paix ?

Mirelha 24/04/2015 11:26

Mais bien sûr, c'est d'ailleurs toi qui l'as allumé, non ?

Gilles 23/04/2015 17:57

Excellent, avec de bonnes odeurs d'épices qui se sont répandues dans la cuisine...
A refaire l'année prochaine avec l'amie d'Eliane...

Mirelha 24/04/2015 11:25

Merci Gilles ! D'accord avec toi pour aller plus loin dans ces découvertes !

Présentation / Presentacion

  • : Le blog de Mirelha
  • Le blog de Mirelha
  • : Blog bilingue occitan-français abordant les thèmes de la cuisine, du point compté, de l'Occitanie en général...
  • Contact

Recherche / Recèrca

Albums Photos De L'atelier